Pourquoi souscrire à une assurance RC pro ? Lire l’article

C’est un aspect de la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) qui a fait bondir certains coursiers à vélo : la disparition des « plannings » autrement dit la nécessité de s’inscrire sur des créneaux pour pouvoir travailler. L’article 20 du projet de Loi est effectivement clair sur ce point : « les travailleurs indépendants des plateformes de la mobilité pourront librement se connecter et se déconnecter ».

Actuellement, l’obligation de s’inscrire sur un planning est en vigueur chez Deliveroo ou Nestor par exemple, mais aussi en partie chez Stuart où les coursiers ont le choix et peuvent préférer le mode free-shift qui devrait donc devenir la norme.

Plannings : la parole est à la défense

Pour Martin L. qui a lancé une pétition en ligne sur ce sujet, l’existence d’un planning permet de réguler le nombre de coursiers sur le terrain et de garantir à ceux-ci une activité minimum et rentable. Pour lui, le fait de devoir s’engager volontairement chaque semaine sur des créneaux horaires identifiés est aussi une manière de responsabiliser les livreurs.

En effet, chez Deliveroo par exemple, plusieurs indicateurs (Taux de présence, annulations tardives, créneaux du week-end) permettent aux livreurs – selon leurs scores – d’accéder plus ou moins prioritairement à ce planning, appelé « agenda » et intégré à l’application.

Une pétition en ligne pour « sauver » les shifts planifiés

La pétition, qui rassemble déjà quelques 250 signatures, a pour objet d’influencer le débat parlementaire qui se poursuit ces jours-ci en commission paritaire. Elle dénonce le free-shift qui, pour Martin et beaucoup de coursiers, va conduire au modèle UbertEats qui, pour certains, met dans les rues une flotte de coursiers bien supérieure à la réalité de la demande avec pour conséquences des chiffres d’affaires très aléatoires.

La disparition du planning : une évidence

Pour les défenseurs du free-shift, l’existence d’un  planning est incompatible avec le statut de l’autoentrepreneur qui par définition doit être libre d’organiser son travail. Pour eux, le système de « scores » donne implicitement un pouvoir de sanction aux plateformes, ce qui est là encore est dénoncé.

D’ailleurs, même le mode de calcul de l’assiduité des coursiers est mis en cause : chez Deliveroo par exemple, des coursiers aux scores similaires n’auront pas nécessairement le même accès à l’agenda maison, les réseaux sociaux regorgent de captures d’écrans qui le démontrent. C’est donc aussi cette opacité sur la manière dont fonctionne l’algorithme qui est mis en cause par les opposants aux plannings.

Et vous ? qu’en pensez-vous ? êtes-vous pour ou contre les systèmes de réservation de shifts ? Rejoignez le groupe Facebook LCF pour en débattre avec la communauté !

Catégories : Actu

✅ Infos📌 Villes et primes

En vous inscrivant chez Deliveroo via le lien de LCF vous toucherez un bonus allant de 30 à 200€ selon votre ville. Seule condition: effectuer le minimum de courses requis dans le temps imparti dans votre ville.

Nous vous conseillons de prendre contact avec nous à l'issue de votre inscription ou lorsque vous aurez effectué le nombre de courses requis afin d'être certain de débloquer le bonus.

Vous trouverez les montants des bonus par ville dans l'onglet "Villes et primes". Les villes et montants peuvent potentiellement changer chaque mois et nous les mettons à jour régulièrement.

Vous pouvez trouver directement votre ville en l'inscrivant dans le champ de recherche.

VillesMontant bonusConditions
Annecy200€Effectuer 40 courses dans la ville d'inscription, sur les pics du vendredi au dimanche soir de 19h à 22h, sous 1 mois.
Bordeaux, Lille-Roubaix-Tourcoing, Lyon30€Effectuer 40 courses dans la ville d'inscription, sur les pics du vendredi au dimanche soir de 19h à 22h, sous 1 mois.
Marseille, Paris30€Effectuer 100 courses dans la ville d'inscription, sous 3 semaines.
Strasbourg, Toulouse50€Effectuer 100 courses dans la ville d'inscription, sous 3 semaines.
Amiens, Angers, Brest, Grenoble, La Rochelle, Le Mans, Montpellier, Nice, Orléans, Poitiers, Reims, Rennes, Rouen, Tours, Troyes30€Effectuer 80 courses dans la ville d'inscription, sous 1 mois.
Avignon, Besançon, Caen, Clermont-Ferrand, Dijon, Le Havre, Metz, Mulhouse, Nantes, Saint-Etienne50€Effectuer 80 courses dans la ville d'inscription, sous 1 mois.
Nancy100€Effectuer 80 courses dans la ville d'inscription, sous 1 mois.
Nimes, Toulon30€Effectuer 40 courses dans la ville d'inscription, sous 1 mois.
Aix en Provence, Cannes, Perpignan50€Effectuer 40 courses dans la ville d'inscription, sous 1 mois.
Limoges, Pau100€Effectuer 40 courses dans la ville d'inscription, sous 1 mois.
Albi, Bayonne/Anglet200€Effectuer 40 courses dans la ville d'inscription, sous 1 mois.

✍ S'inscrire⭐ Vos bonus

Pour toute inscription via lescoursiersfrancais.fr

  • Inscription Frichti: 50€ de bonus après 100 courses*.
  • Inscription Nestor: 20€ de bonus après 15 shifts.
  • Inscription Deliveroo: Entre 30 et 200€ de bonus sous conditions selon votre ville.
  • Inscription Uber Eats, Stuart, You2You: Pas de bonus pour le moment. LCF se tient à votre disposition si vous avez la moindre question suite à votre inscription.

* Les shifts étant organisés par tournées (grand nombre de courses), le bonus peut être débloqué rapidement